COMMUNIQUÉ DE PRESSE – UNE SOLUTION VIABLE

Classé dans : Non classé | 0
Partagez

UNE SOLUTION VIABLE POUR DIMINUER

LES RÉSIDUS AMIANTÉS DANS LA RIVIÈRE BÉCANCOUR

Irlande, le 21 janvier 2021 – L’Association de protection du lac à la Truite d’Irlande (APLTI) vient de recevoir l’analyse de faisabilité de la remise en eau de l’ancien lit de la rivière Bécancour. Une expertise professionnelle réalisée par l’ingénieur en hydrologie Miroslav Chum.

La rivière Bécancour est un important cours d’eau du Québec méridional, qui se jette dans le fleuve de St-Laurent près de la municipalité portant le nom de cette rivière. En raison de la découverte de l’amiante et de son exploitation, le réseau hydrographique de la rivière Bécancour a été considérablement bouleversé. Notamment, dans le secteur de Black Lake, à partir de l’année 1955, le lac Noir a été asséché et son tributaire principal, la rivière Bécancour, a été détourné dans un canal de dérivation. D’une longueur de 2,70 km, ce canal constitue actuellement le lit du cours d’eau. De plus, plusieurs dépôts de résidus miniers ont été empilés directement en bordure de cette rivière. Naturellement, avec une telle configuration du cours d’eau et l’érosion les haldes de résidus amiantés, les impacts néfastes sur l’écosystème aquatique ne sont pas compatibles avec la vision de l’APLTI sur la qualité des milieux humides et hydriques.

L’APLTI a donc octroyé un mandat à Miroslav Chum inc., ayant comme but de dresser le portrait de la situation actuelle et de proposer à Madame Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac et à son gouvernement, des interventions susceptibles de réduire les effets négatifs sur le cours d’eau et sur le territoire situé en aval de la zone d’exploitation intensive de l’amiante jugés prioritaires par les commissaires dans leur rapport #351 du BAPE – L’état des lieux et la gestion de l’amiante et des résidus miniers amiantés du mois de juillet 2020.

Selon Monsieur Chum «En résumé, le réseau hydrographique de la région de Thetford-Mines offre actuellement un portrait désolant et peu compatible avec la préservation de l’écosystème aquatique. Étant donné la grande étendue de ces surfaces ainsi vulnérables, il n’est pas réaliste d’espérer une amélioration à court ou à moyen terme.»

Des bénéfices importants pour les lacs en aval

La quantité de sédiments directement liés à l’érosion des haldes et transportés par le réseau hydrographique est très substantielle. Étant donné l’absence d’un plan d’eau, des bassins de décantation ou des fosses le long du cours d’eau, à proximité des haldes, la réalisation de ces travaux permettrait de mitiger grandement le risque d’entraînement des résidus miniers amiantés vers les lacs en aval par l’érosion et lors de la manutention des résidus miniers amiantés par des potentiels promoteurs. L’utilité de cette réappropriation permettrait la décantation des résidus miniers amiantés dans le puits ainsi qu’un meilleur contrôle de la charge sédimentaire en aval : ce qui assurerait le développement durable de la région par rapport à la qualité de l’eau.

De plus,  la faible distance entre la station d’épuration et le puits d’exploitation (environ 1,3 km) est favorable au renvoi des eaux traitées vers ce milieu récepteur. À noter, que ce n’est pas la solution aux problèmes de l’usine d’épuration de la Ville de Thetford. Il semble que cette station ait atteint sa pleine capacité et que les surverses périodiques soient «inévitables».

Une solution viable à court terme pour protéger la rivière Bécancour

Malgré des coûts d’environ 2 millions pour réaliser cette réappropriation, il n’en demeure pas moins que les coûts associés pour restaurer éventuellement les lacs à la Truite et William au prélèvement des sédiments seront plusieurs fois plus élevés. Le rapport de Monsieur Chum est disponible sur le site web de l’APLTI.

–30–

Source :

Réjean Vézina, président APLTI

418-428-9133 ou aplti.org@gmail.com

2021-01-21 COMMUNIQUÉ-APLTI RÉAPPROPRIATION

ANALYSE DE FAISABILITÉ DE LA REMISE EN EAU DE L’ANCIEN LIT DE LA RIVIÈRE BÉCANCOUR

ANNEXES – CARTES ET PLANS