BRIEFING DE LA RIVIÈRE BÉCANCOUR

Classé dans : Non classé | 0
Partagez

Dans le cadre du projet « Agir Ensemble – Haute Bécancour, phase 2 – Solution-concertation » l’APLTI a réuni nos élu.e.s afin de les briefer sur l’état lamentable de la rivière Bécancour (secteur Haute Bécancour) afin de trouver des solutions aux problématiques de cette rivière.

Le but de la rencontre d’hier (11 mars 2019 au Manoir du lac William) était de «Mieux Connaître, pour Mieux Protéger». L’APLTI a réalisé au cours des trois dernières années plusieurs études, analyses, diagnostic sur la rivière Bécancour dans la Haute Bécancour en restaurant même le barrage de l’étang Stater (projet réalisé au coût de 321 000$) et initié une vaste étude paléolimnologique sur 4 ans (projet avec plusieurs partenaires actuellement en cours depuis juin 2016 évalué à 250 000$), avec suivi de la qualité de l’eau 2017 et 2018 ce qui a amené à découvrir certaines problématiques de l’ensablement, de l’envasement et de la très mauvaise qualité de l’eau en amont du lac à la Truite d’Irlande.

 

Madame Isabelle Lecours, députée Lotbinière-Frontenac ainsi que Monsieur Éric Lefebvre, député d’Arthabaska ont assisté par vidéoconférence dû aux conditions climatiques lors de cette journée, Monsieur Luc Berthold, député fédéral de Mégantic-L’Érable, leurs attachés politique ainsi que Monsieur O’Neil Paquet, président de l’Association Chasse et Pêche de Plessisville (ACCP) et Monsieur Franco Lessard, PDG du Manoir du lac William ainsi que Messieurs Réjean Vézina et Benoît Lemay de l’APLTI.

 


Photo crédit : Gracieuseté de Caroline Jacques.